11.06.20

Avec les nanotechnologies : la fin du vieillissement ?

Image Avec les nanotechnologies : la fin du vieillissement ?

La nanotechnologie rassemble toutes les sciences et les technologies pour manipuler les objets ou les matériaux à l'échelle moléculaire ou nano. Elle est en développement constant qu'elle peut devenir facilement la technologie de notre ère future. La nanotechnologie s'utilise dans différentes industries. Elle intéresse actuellement le domaine de la cosmétique. Est-ce que ce concept peut mettre fin au vieillissement ? Nous allons découvrir dans cet article la réponse.

La nanotechnologie : c'est quoi ?

La nanotechnologie concerne l'ensemble d'études, de techniques et d'outils, permettant de s'évoluer grâce aux moyens de fabrication, de manipulation et de mesure des structures à l'ordre nanométrique. Cela peut toucher la physique, la mécanique, l'électronique, la chimie ou encore la biologie.

La nanotechnologie permet la création des nanomatériaux qui se démarquent par leurs propriétés particulières dues à leur taille, à savoir l'élasticité et la solidité accrues. De nos jours, ces nanomatériaux ont une multitude d'intérêts et d'applications, dont la cosmétique. Ils sont présents sous de nombreuses formes, solides ou liquides, dans la cosmétologie.

On retrouve les nanoparticules, les nano-émulsions, les nano-capsules, les liposomes, les systèmes micellaires, etc. Les nanomatériaux sont considérés comme des particules solides non dégradables. Ils font partie intégrante de la plupart des produits cosmétiques tels que les crèmes solaires, les crèmes anti-âge, les vernis à ongles, les rouges à lèvres, les fards à paupières, les dentifrices, etc.

Les différents facteurs du vieillissement

Il est envisagé de faire usage des nanoparticules comme antivieillissement. Le vieillissement cutané est dû à différents facteurs. Néanmoins, les plus essentiels sont le temps, les produits chimiques, la pollution, le stress ainsi que les rayonnements ultra-violets et infrarouges. Plus l'homme vieillit, plus la quantité et la qualité de collagène dans sa peau diminue.

Le collagène est une protéine produite naturellement par l'organisme, offrant plus de cohésion, d'élasticité et d'énergie à la peau. Il permet à l'épiderme de s'hydrater pour avoir un aspect doux et lisse. Sa perte en vieillissant rend la peau sèche et engendre les plissements, les rides et surtout son amincissement. C'est ce que la nanotechnologie, notamment la nano-cosmétique, essaie de remédier.

Lutter contre le vieillissement avec la nanotechnologie

De par ces différentes qualités de la nanotechnologie, il est clair que cette technologie peut jouer un rôle dans l'industrie cosmétique. Grâce aux synthons atomiques importants qu'il utilise, ce procédé apporte ses contributions dans la production et la manipulation autant des objets inanimés que des tissus vivants.

C'est une arme redoutable pour combattre les facteurs engendrant le vieillissement. Elle offre l'opportunité de rallonger la durée de vie des tissus biologiques en réglant le processus de sénilité et les tissus endommagés.

La nano-cosmétique sert à cet effet à limiter les conséquences visibles du vieillissement, entrainés par les aléas de l'environnement et le temps. En même temps, elle permet de remédier aux désagréments provoqués par les produits cosmétiques traditionnels.

Cette technologie sollicite les nano-transporteurs formés de nanoparticules, de nanosphères et de nano-émulsions qui optimisent l'incrustation d'un produit dans la peau. Ces particules augmentent les profils pharmacodynamiques de l'agent administré.

Malgré ses nombreux avantages, la nanotechnologie risque de générer la tension oxydante des cellules et d'endommager leurs éléments comme les structures des protéines et l'ADN.